Les gênes visuelles

Dégénérescence maculaire (DMLA)

Partager sur

Dans les pays industrialisés, la dégénérescence maculaire est l'une des principales causes des troubles de la vision. Ce qu'on appelle la DMLA touche généralement les personnes à partir de 50 ans, mais il arrive que des personnes plus jeunes en souffrent. À ce jour, on est encore incapable de soigner la DMLA, quelle qu'en soit la forme (sèche ou humide), mais il est possible de ralentir sa progression. À côté de ça, les aides optiques modernes et les autres moyens de lutter contre les différentes déficiences visuelles permettent de faciliter la vie malgré la DMLA. Dans les pays industrialisés, la dégénérescence maculaire est l'une des principales causes des troubles de la vision. Ce qu'on appelle la DMLA touche généralement les personnes à partir de 50 ans, mais il arrive que des personnes plus jeunes en souffrent. À ce jour, on est encore incapable de soigner la DMLA, quelle qu'en soit la forme (sèche ou humide), mais il est possible de ralentir sa progression. À côté de ça, les aides optiques modernes et les autres moyens de lutter contre les différentes déficiences visuelles permettent de faciliter la vie malgré la DMLA.

Qu'est-ce que la dégénérescence maculaire ?

La macula est une minuscule partie de la rétine, elle se trouve donc à l'arrière de l'œil. Lorsque l'on prend de l'âge, il est possible que cette petite partie s'abîme, ce qui compromet la capacité à bien voir. Cette dégénérescence affecte surtout la vision centrale, les régions latérales de l'œil en sont épargnées. Les patients souffrant de DMLA ne deviennent donc pas complètement aveugles, mais ils perdent petit à petit des facultés importantes, comme la reconnaissance des visages ou la lecture. Généralement, la dégénérescence maculaire touche les deux yeux. Ce que l'on appelle dans le jargon la DMLA est la principale origine de la perte de vision chez les personnes de plus de 50 ans.

Signes avant-coureurs et symptômes

Ces symptômes peuvent indiquer que vous souffrez de dégénérescence maculaire sèche :

  • vous avez du mal à distinguer les petits détails, conduire et lire devient plus compliqué ;
  • les couleurs vous paraissent plus pâles ;
  • vous distinguez moins les contrastes, les bords des objets se font plus flous ;
  • vous avez du mal à reconnaître les visages  ;
  • vous êtes plus sensible à la lumière.

Ces symptômes peuvent indiquer que vous souffrez de dégénérescence maculaire humide :

  • les objets sont distordus, les lignes droites vous semblent ondulées ;
  • vous avez un point noir au centre de votre champ visuel qui s'étend de plus en plus ;
  • vous avez des hallucinations, vous ne voyez plus les formes, personnes ou animaux tels qu'ils sont.

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin.

Qu'est-ce qui cause la dégénérescence maculaire ?

Il existe deux type de DMLA : la sèche et l'humide. La DMLA sèche est due à de minuscules dépôts, appelés drusen, qui abîment peu à peu les cellules de la macula, au fil des ans. Ce type de dégénérescence maculaire est la moins grave des deux, et elle concerne 90 % des cas. Les 10 autres pourcent souffrent de la DMLA humide, également appelée énaovasculaire », qui est plus contraignante. Elle apparaît lorsque des vaisseaux sanguins anormaux se développent sous la macula. Du sang ou d'autres liquides peuvent en fuir, abîmer les cellules et créer des cicatrices. Cette forme de DMLA peut apparaître de façon soudaine et affecter la vision en quelques jours seulement. Il est donc très important de consulter un ophtalmologue dès l'apparition des premiers symptômes. On ne sait pas encore exactement ce qui est à l'origine de la dégénérescence maculaire ; cela la rend difficle à traiter, et même à prévenir. Chez les jeunes patients, elle est généralement liée à des facteurs génétiques.

Comment la dégénérescence maculaire est-elle diagnostiquée ?

Généralement, la DMLA est diagnostiquée lors d'un examen ophtalmologique. La plupart des personnes ne se rendant chez leur médecin qu'une fois qu'elles ont des problèmes de vue, la dégénérescence maculaire est généralement diagnostiquée alors qu'elle est déjà à un stade avancé. Le patient est ensuite transféré dans un hôpital spécialisé pour un examen approfondi de la maladie. C'est là que l'on détermine le type de DMLA et son évolution.

Comment la  dégénérescence maculaire peut-elle être traitée ?

Il n'existe à ce jour aucune façon de guérir la DMLA, mais on dispose de nombreux moyens de rendre la vie du patient plus facile, parmi lesquels :

  • des téléphones ou claviers avec des grosses touches ;
  • des loupes à grossissement, pour la lecture ;
  • des livres avec une grande police ;
  • des éclairages puissants ;
  • des aides pour se servir d'un ordinateur et d'Internet.

Il est possible de traiter la dégénérescence maculaire humide à l'aide de médicaments, ou de ralentir sa progression par une opération. La médecine propose :

  • les médicaments anti-VEGF, qui empêchent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins ; et
  • Une opération laser, sous la forme d'une thérapie photodynamique ou d'une photocoagulation au laser.

Si vous pensez souffrir de la dégénérescence maculaire, parlez avec votre ophtalmologue de la thérapie la plus adaptée.

Prévention

L'origine de la dégénérescence maculaire n'étant pas encore tout-à-fait claire, il est difficile de la prévenir. Il existe cependant quelques facteurs dont nous savons qu'ils peuvent augmenter les risques, parmi lesquels :

  • la cigarette
  • une alimentation non saine et non équilibrée ;
  • la consommation excessive d'alcool ;
  • le surpoids ;
  • les rayons UV.