DE / FR / IT
SB_Intro1_Seg_1104x412_visionproblems_mountainrangeFINAL.jpg

Les défauts
visuels

Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie...

Nous vous expliquons dans le détail
quels sont les défauts les plus courants
et comment les corriger.

LA MYOPIE

La myopie est caractérisée par la difficulté à voir loin, mais par une bonne vision de près. La myopie affecte de nombreuses personnes.

En savoir plus

L'HYPERMETROPIE

L’hypermétrope voit mieux de loin que de près. Sa vision nette se fait au prix d’une accommodation générant, à la longue, de la fatigue visuelle.

En savoir plus

L’ASTIGMATISME

L’astigmatisme se traduit par des images déformées sur les côtés. Contrairement à une personne myope ou presbyte, un astigmate voit généralement plus ou moins bien, de près comme de loin. Seule la périphérie des images semble déformée en certaines occasions.

En savoir plus

LA PRESBYTIE

L’évolution naturelle de la vue conduit la plupart des gens de plus de quarante ans à souffrir de presbytie. L’œil ne parvenant plus à restituer une image nette, le presbyte éprouve alors des difficultés à voir de près. C’est généralement en lisant que les premiers troubles sont constatés.

En savoir plus

Le strabisme

Ce défaut visuel est souvent causé par un déséquilibre des muscles responsables des mouvements du globe oculaire. Le strabisme provoque souvent une vision doublée.

En savoir plus

L’amblyopie

L’amblyopie se traduit par un œil moins actif que l’autre et qui finit par perdre peu à peu de son efficacité. Une rééducation précoce est alors indispensable.

En savoir plus

La dyschromatopsie

La dyschromatopsie est un trouble qui entraîne une mauvaise perception de certaines tonalités, telles que le vert ou le bleu.

En savoir plus